Livres-jeux Escape Game de Mango

Le secret du dentiste, le dernier casse, la tour noyée

Avec notre retard habituel, et en cette période idéale de confinement, on vous parle des 3 derniers livres-jeux d’Escape Game, créés par Mélanie Vives et Rémi Prieur, édités par Mango.

Toujours le même principe : 60 minutes, un livre à résoudre, 8,95€. Un à deux auteurs par livre.
Pour rappel, nous vous avons déjà parlé de :

Le 1er livre Escape Game de la collection
Le livre-jeu Lucky Luke
Le livre-jeu Blake et Motimer
3 livres-jeux (février 2019)

Sortis en septembre 2019, on vous les décrypte.

Le Dernier Casse

Cindy Tollu, Rémi Strobbe, illustré par Emmanuel Grard.

Un pitch des plus classiques dans le domaine de l’évasion : un braquage de banque. Les illustrations font l’affaire, même si elles n’ont rien de remarquables pour autant. Ça fait le boulot. Le livre commence très rapidement, et l’histoire ne prend pas 4 chemins pour arriver à l’essentiel du jeu. La mécanique générale est basée sur une multitude d’énigmes plus ou moins longues pour ouvrir un max de coffres. Beaucoup de fouille visuelle, beaucoup d’énigmes très courtes, avec peu de complexité, si ce n’est de mettre en lien les bons éléments. Quand les bons éléments sont repérés, pas de difficulté particulière. Avec cette mécanique, on est sur un jeu très dynamique, sans grosse réflexion (à part à quelques moments). Beaucoup d’allers-retours entre les pages pour sortir le plus riche possible, car c’est le but, de la banque. On valide l’auto-gestion du temps, avant de se faire la malle.

En bref : Une belle réussite pour un thème classique. Bien adapté, une multitude de petites énigmes très dynamiques, et ce malgré des allers-retours dans les pages réguliers.

La Tour Noyée

Alexis Moroz, illustré par Charles Klipfel.

L’auteur, lors des 3 derniers livres-jeux, nous avait gratifié d’un excellent Pixel, résolument original. Il revient avec un thème mystérieux, le plus mystérieux des 3 livres, la Tour Noyée.
Les illustrations, comme pour Pixel, sont vraiment réussies. Assez tranchées dans les couleurs, on prend plaisir à parcourir l’univers graphique de la BD. 2ème point fort : un récit atypique, aux références cinématographiques intéressantes, qui nous ont bien plu. En revanche, les énigmes (assez important pour un livre-jeu escape!) sont globalement en-deça des 2 autres, et assez décevantes en général. Certaines sont vraiment déjà trop vus, certains semblent sortir directement d’énigmes internet, et d’autres sauvent un peu les meubles. De plus, on ne sait pas toujours où on va dans cet opus.

En bref : Un thème très original, avec une histoire crédible et intéressante, de belles illustrations mais un jeu globalement décevant : des énigmes pas toujours à la hauteur.

 

Le secret du dentiste

Mélanie Vives, Mélissa Faucher, illustré par Adrien Tardy

Les 2 autrices reviennent aux affaires, façon ex-braqueuses qui sortent de leur retraite pour un dernier casse. Le dernier thème est celui qui nous chauffait le moins : le secret du dentiste. Ça fait suspense d’horreur de série B, et pourtant…
Le secret du dentiste est résolument le coup de cœur de cette nouvelle série. Le pitch, pourtant très classique, est vraiment génial. On n’en attend rien, et elles nous surprennent. Des illustrations aux couleurs ternes qui collent bien à l’ambiance générale. De l’humour bien dosé, rare dans cette série de livres-escape. Si les énigmes commencent doucement, avec du classique qui n’augurent pas grand chose, le reste prend vite toute sa dimension avec l’avancée de l’histoire. Avec beaucoup de fouille visuelle, on trouve vraiment pas mal d’énigmes originales.

En bref : Selon nous, le meilleur de cette série de 3. Une histoire palpitante, des graphismes adaptés, de l’humour et des énigmes originales, on en redemande.

2 comments

  1. Phil Barfly

    Merci pour la critique de ces livres jeux.
    Sinon vous voulez probablement dire “pitch” plutôt que “speech”.
    Bonne continuation

    1. Quentin

      C’est corrigé, merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *