[Avis] Unicorn Fever – Iello – Jeu de Société

Unicorn Fever brille tout d'abord par deux caractéristiques : son thème et son matériel. Son thème déjà est à la fois original et déjanté. Il est très bien rendu et est très immersif

Unicorn Fever

Fiche jouabilitE

Recommandation : 85% – Unicorn Fever est un jeu original, avec un thème immersif et bien rendu. Mais c’est aussi un jeu plutôt complexe, alors que le thème ne le paraît pas forcément. Il demande de ne pas être allergique au hasard et se joue plutôt à partir de 4 joueurs, pour que l’excitation de la course et des paris soit plus immersive. Un jeu recommandé pour son côté original et fun.

Hasard : 90 % –  Le hasard est très présent dans la gestion de la course, alors il faut aimer ce type de jeu !

Rejouabilité : 85%– Le jeu a bien anticipé ça vis à vis de la part de hasard et des contrats différents. Un bon point pour un jeu qui aurait pu être plus vite trop répétitif.

Interaction : 80% – Une interaction correcte même si on ne peut pas cibler directement un joueur, on peut cibler ses plans, donc la licorne qu’il encourage.

Complexité : 75 % – Peut-être un dur à expliquer du premier coup, mais en fait rien n’est complexe, c’est surtout le nombre de choix qui peut provoquer des lenteurs et de la complexité.

Stratégie : 85 % -Quand même une assez forte stratégie dans la première phase de chaque tour. Cette phase demande une forte planification et de la prise de risque. A noter qu’on peut tout à fait jouer à Unicorn Fever à la cool, juste pour le plaisir de la course.

Immersion : 100 % – Pour un jeu de course, franchement chapeau. Le matos est génial,  on est à 200% dans le thème.

Qualité du matériel (jeu) : 95% – Très bonne qualité. Graphismes au top. Attention avec les pattes des licornes, à manipuler doucement. Boîte un peu trop grande.

   –  28,50€ chez Philibert

Fiche jeu

Type : Compétitif / Course / Paris
Nombre de joueurs : 2 à 6
Durée : 60mn
A partir de : 10 ans
Extension(s) disponible(s) : Aucune
Support : Des petites licornes, un joli plateau, et plein de cartes et jetons colorés
Mécanique(s) de base : Faire des paris sur des courses de licorne
Thème(s) : Féérique / Licornes / Monde du Pari

But du jeu / Aperçu des règles

Dans Unicorn Fever, vous incarnez un parieur de courses licorniques. Chaque joueur va donc, sur 4 tours, d’abord influencer et parier sur la course, puis regarder celle-ci se dérouler. Celui qui à la fin des 4 tours possède le plus de gloire a gagné la partie.

Pour débuter, vous devez placer au plus proche de vous le plateau, avec ses 6 licornes, chacune sur la piste de sa couleur, au départ. Puis vous allez déterminer les cotes. Vous classez aléatoirement quelle licorne est la meilleure, et toutes les suivantes, une par cote, de x2 à x7. La licorne avec la cote la plus basse est déchaînée. Elle voit son pouvoir spécial activé. Ce sera toujours le cas pour la ou les licorne(s) avec le(s) plus basse(s) cote(s). Vous révélez aussi 3 cartes contrats, octroyant des bonus divers et variés, vous mettez en place les jetons paris pour chaque licorne, vous placez les jetons actions et distribuez des cartes Magie à chaque joueur en fonction du nombre de joueurs. Chaque joueur reçoit 20 d’or pour commencer.

Lors d’un tour, chaque joueur va effectuer 3 actions, une chacun leur tour. Les actions sont diverses et sont limitées : vous pouvez gagner de l’or, acheter des contrats, prendre le jeton premier joueur. Mais les deux actions principales sont effectuer des paris et jouer des cartes Magie. Les premiers à faire un certain type d’action vont prendre le jeton correspondant, et dévoiler le jeton en-dessous (voir pas de jeton!). Ces jetons inférieurs sont de moins en moins bons. Bref, il  va falloir faire des choix et vous ne pourrez pas tout faire !

Le nombre de paris par couleur est limité : il y en a un gagnant (la licorne sur laquelle vous avez parié va arriver en tête de la course) et un ou deux paris placés (la licorne sur laquelle vous avez parié va arriver sur le podium). Une jeton pari gagnant, s’il est réussi vous rapportera votre mise multipliée par la cote. Un pari placé réussi doublera votre mise. Les paris  réussis sont aussi un des moyens principaux de remporter de la gloire.

Les cartes Magie elles, se jouent face cachée sous une licorne, et sont soit positives, soit négatives. Elles ne seront révélées que juste avant le départ de la course. Elles vous servent donc à influencer le résultat de la course.

Une fois que chaque joueur a joué ses 3 actions, la course débute ! Révélez les cartes magies jouées sous chaque licorne, puis lancez la course. Pour savoir de combien de cases avance une licorne sur sa piste, vous révélez une carte déplacement aléatoirement qui indique de combien chaque licorne en fonction de sa cote. Puis vous jetez les dés sprint permettant à une ou deux licornes de gagner une case supplémentaire. Et ainsi de suite carte déplacement + sprint jusqu’à ce que toutes les licornes aient franchi la ligne d’arrivée, classées dans leur ordre de franchissement.

Une fois la course finie, on regarde qui a remporté ou échoué un pari, et potentiellement gagné ses gains. On fait évoluer les cotes en fonction de l’ordre d’arrivée des licornes sur la course. Puis on remet les licornes sur la ligne de départ, prêtes pour une course suivante, on réinitialise le plateau, et nous voilà partis pour un deuxième tour planification+course à moins que l’on soit à la fin du 4ème tour, et dans ce cas, le joueur avec le plus de gloire a gagné !

Avis 

Unicorn Fever brille tout d’abord par deux caractéristiques : son thème et son matériel. Son thème déjà est à la fois original et déjanté. Il est très bien rendu et est très immersif, avec les petites figurines licornes, toutes les peuplade fournissant les contrats, et les intitulés des cartes. Bref, l’immersion est très bien rendue. Celle-ci est bien aidée par le matériel, de très bonne qualité. Les figurines de licornes sont justes géniales, le matériel est coloré, chatoyant et encore très original. Les pions font parfaitement le taff. Les illustrations de certaines cartes sont simplement géniales. Par contre un point négatif, un rangement peu optimal. La boîte est pleine de vide une fois les jetons triés. La boîte aurait pu être plus petite si le plateau avait été mieux découpé.

Au niveau des mécaniques, Unicorn Fever fonctionne très bien. La mise en place n’est pas trop longue après une ou deux parties. Le tour de jeu est assez étonnant. La première phase est assez calculatoire : vous effectuez 3 actions, une chaque joueur, ainsi de suite, jusqu’à en avoir fait trois. Il y a un grand nombre de possibilités au départ, et surtout beaucoup de décisions à prendre. Dois-je d’abord acheter un contrat à moindre coût ? Mais si je fais ça, c’est Maryse qui aura le jeton permettant de jouer plein de cartes Magie… Dur choix. Vous devrez quasiment systématiquement faire au moins un pari (principale action rapportant de la gloire) mais il faut bien choisir laquelle et quel type de pari. Bref plein de planification et de stratégie. On peut aussi noter que cette phase peut être assez laborieuse si les joueurs prennent tout leur temps.

Le contraste est alors très flagrant avec la phase de course : vous ne pouvez plus agir directement sur le jeu, et allez devoir regarder, impuissants, la course se dérouler devant vos yeux ! Cette phase est très mécanique : on tire une carte, les licornes avancent en fonction, on lance les dés sprint, les licornes avancent en fonction, et ce jusqu’à ce que chaque licorne ait franchi la ligne d’arrivée. Mais comme il y  a une certaine tension due à vos paris et vos choix, cette phase est bien plus sympa dès qu’on y met un peu de vie. Le hasard est ainsi très présent, vu qu’il y a tirage de cartes et de dés ! Mais c’est ce qui fait les courses improbables ou les choix raisonnés !

Le jeu propose plein de petits tricks sympas, comme les dettes, qui permettent d’avoir une rentrée d’or mais doivent absolument être remboursées (avec intérêts, bien sûr!) sous peine de ne pas compter pour la victoire finale ! Il y a aussi un effet « premier du jeu », puisqu’à la fin du tour, vous devez dépenser autant d’or que vous avez de gloire ! C’est réellement la rançon de la gloire, et permet aux joueurs un peu en retard de bénéficier d’un léger avantage. On apprécie aussi que les contrats soient nombreux et typés. Il y a cinq peuplades, et chaque peuplade propose des contrats jouant sur différentes choses. Et comme vous ne jouez chaque partie qu’avec 3 peuplades, la rejouabilité est bonne.

   –  28,50€ chez Philibert

Fiche technique

Conception du jeu : Lorenzo Silva, Lorenzo Tucci Sorrentino
Illustrations : Giulia Ghigini
Sortie : Octobre 2020
Editeur : Iello

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *