[Avis] Terraforming Mars – Intrafin – Jeu de Société

Dans Terraforming Mars, vous prenez la tête d’une corporation qui doit diligenter des projets pour aménager Mars afin de la rendre habitable. La corporation ayant produit le plus d’efforts est déclarée gagnante.

Terraforming Mars

Fiche jouabilitE

Recommandation : 95% – Terraforming Mars est un jeu des meilleurs jeux experts de la décennie. Oui oui oui. Un très gros jeu, alors il faut le savoir avant d’y aller. Il faut vouloir se prendre la tête pendant deux heures. Mais quand on aime ce type de jeu : quel pied !

Hasard : 55% –  Une grosse part de hasard évidemment sur le tirage des cartes, moteur du jeu. Mais il y a tellement de cartes, et vous en piochez tellement… Ca nuance l’importance du hasard dans la partie.

Rejouabilité : 100 %– Tellement de cartes, d’objectifs principaux, secondaires… Vous n’en aurez jamais fait le tour.

Interaction : 60% – Terraforming Mars est une course aux points ce qui est déjà une interaction en soi. Après, vous pouvez piquer des emplacements de tuile aux autres, et certaines cartes « agressent » les autres joueurs. Cela reste limité. L’interaction fortement en jouant avec la variante Draft cela dit.

Complexité : 95 % – Un très gros jeu. Plein de règles, plein d’icônes, tellement de choix possibles… Les règles ne sont pas extrêmement claires en plus. Bref là encore, quand on aime les jeux à grosse réflexion, c’est bon. Par contre on peut tout à fait comprendre l’inverse…

Stratégie : 95 % – Vous n’allez faire que ça. Réfléchir, réfléchir, réfléchir, planifier encore et encore. Hormis la pioche des cartes, c’est 100 % votre stratégie qui prime.

Immersion : – 50 % – Un thème sympa, bien retranscris dans les mécaniques, mais qui n’est au final pas du tout mis en avant. Vous être trop vite happés par la stratégie.

Qualité du matériel (jeu) : 50% – Et encore je suis sympa. Une boîte sans aucun rangement. Plein de petits matériaux agréables en main, mais qui sont susceptibles d’être déplacés au moindre mouvement brusque. Contrepartie : son prix abordable. Des illustrations sympas sans plus.

   –  49.95 € chez Philibert

Fiche jeu

Type : Compétitif / pioche de cartes/ Gestion de Ressources
Nombre de joueurs : 1 à 5 joueurs
Durée : Entre 1h30 et 2h
A partir de : 13 ans
Extension(s) disponible(s) : Venus / Hellas et Elysium / Colonies / Turmoil / Prelude
Support : Tout plein de cartes d’abord. Mais aussi le plateau de Mars, vos plateaux de joueurs, et plein de cubes de ressources
Mécanique(s) de base : Terraformer Mars au mieux, en le faisant de a façon la plus optimisée possible
Thème(s) : Mars / Futuriste / Colonisation

But du jeu / Aperçu des règles

Dans Terraforming Mars, vous prenez la tête d’une corporation qui doit diligenter des projets pour aménager Mars afin de la rendre habitable. La corporation ayant produit le plus d’efforts est déclarée gagnante.

Le plateau central se compose de la planète Mars. Vous allez par la suite pouvoir placer des éléments dessus, notamment des forêts et des villes. Celles-ci sont personnelles, vous placerez un de vos cubes de couleur dessus. A la fin de la partie, vous gagnerez des points de victoire supplémentaires pour chaque forêt adjacente à une de vos villes. Chaque forêt posée augmente aussi l’oxygène (voir plus bas).

Tout autour du plateau circule la piste de point de victoire, représentant votre niveau de Terraformation. Vous y trouverez aussi la piste d’oxygène, la piste de température, et la pile d’océans. Une fois que ces deux pistes sont complétées, et la pile d’océans vidée, la partie se termine. Ajuster un de ces paramètres (pose d’océans/ élévation de l’oxygène et de la température donc) vous fait gagner un niveau de Terraformation.

Regardons maintenant comment on joue :

Au début de votre tour, vous allez recevoir un certain nombre de cartes (10 pour commencer, puis 4 au début de chacun des tours suivants). Vous allez sélectionner un certain nombre de cartes. Cette phase essentielle sert à planifier votre stratégie. En effet chaque carte achetée vous coûte trois millions de dollars (le jeu se joue en unités de « millions de dollars »). Les cartes ainsi achetées vont dans votre main. Vous pouvez en avoir autant que vous voulez. Mais pour jouer ces cartes, vous allez encore devoir allonger la monnaie… Il faut donc trouver un équilibre entre fournir sa main de nouvelles opportunités et mettre en jeu des cartes réellement avantageuses. Ces cartes vont vous offrir un nombre important de possibilités :  des points de victoire, des tuiles (forêts, villes, et même des plus spéciales…), des ressources, de la production desdites ressources, et j’en passe et des meilleures…

Une fois cette phase effectuée, tous les joueurs vont jouer deux actions à tour de rôle jusqu’à ce qu’ils ne veulent ou ne puissent plus le faire. Jouer une carte de sa main est notamment une action. On peut aussi activer des pouvoirs de cartes, réaliser des projets standards (disponibles et identiques pour tous), créer des forêts ou faire monter la température. Cette phase se termine quand tous les joueurs ont passé.

Enfin vient une phase de production. C’est à ce moment que vous récupérez toutes vos ressources. Sur votre plateau figure ainsi plusieurs pistes (millions de dollars notamment, mais aussi plantes, énergie, métal,…). C’est ici que vous les stockerez, et c’est aussi ici qu’est visible leur production. Si par exemple un effet de jeu  vous dit que vous gagnez deux de production de plantes, vous déplacez le curseur de production de plantes de deux cases supplémentaires, ce qui vous permettra d’en générer plus en phase de production.

           

Avis 

Terraforming Mars est un gros, gros gros jeu. Un vrai jeu expert. Tout simplement parce que le nombre de combos possibles est pratiquement infini. Il y a un nombre énorme de cartes (alors imaginez avec les extensions…). Vous en toucherez un grand nombre mais ne les jouerez sans aucun doute pas toutes, ni même ne les garderez en main. Il y a donc une multitude de stratégies, une planification intense, nécessaire, de tous les instants, mais sans cesse différente d’une partie à l’autre.

Terraforming Mars est aussi un jeu complexe. Des règles assez lourdes. Beaucoup de choses à expliquer lors d’une première partie. Du coup, énormément d’informations à prendre en compte : les pistes cruciales, les projets standards, les courses à l’objectif (dont je n’ai même pas parlé dans les règles pour ne pas vous embrouiller!) et surtout tous les pouvoirs des cartes ! Chaque carte a son texte, son pouvoir… Votre cerveau va fonctionner à plein régime c’est sûr. Si vous aimez ça, c’est fait à la perfection ! Bien prévoir une heure trente facile. Tablez sur deux heures. Trois si vous devez expliquer les règles. Et ça, ça ne plaît pas à tout le monde.

Certaines cartes vont vous paraître plus puissantes, plus utiles que d’autres, mais après une dizaine de parties, j’ai toujours trouvé le jeu assez équilibré. Il n’y a pas de corporation de départ qui soit plus forte qu’une autre. Il existe évidemment des cartes meilleures que d’autres ; mais d’une, elles coûtent plus cher, et de deux, il y en a suffisamment pour que tout le monde s’y retrouve ! Il y a donc une part de hasard (vu la quantité de cartes que l’on va piocher dans une parties) mais celle-ci est nuancée là encore par la taille de la pioche.

Parlons un peu immersion. Les textes des cartes, ainsi que leur thème et titre, avec le plateau retranscrivent très bien le thème : rendre Mars habitable. Au fur et à mesure, la planète se voit adjoindre des villes, des forêts et des océans. Il y a donc une immersion oui. Mais soyons honnête : elle passe derrière la mécanique. Dans le jeu, vous allez bien plus vous concentrer sur votre stratégie que sur ce que vous êtes en train de faire (Comment ça j’ai gagné salement ? Oui c’est vrai que les excès nucléaires et la paupérisation de certaines faunes et flores c’est pas top mais bon…)

Enfin, le matériel. Bah ça casse pas trois pattes à un canard. Pas de rangement dans la boîte, et vas-y que je me débrouille. La mise en place du jeu et de la partie ne souffrent aucun dérangement. Levez vous trop vite, et tous vos jetons vont se mélanger, et vu le nombre d’éléments que le jeu comporte autant vous dire que vous pouvez arrêter la partie. Il n’y a aucun élément de jeu qui puisse être « calé » durablement sur le plateau. Tous trop légers, trop petits, sans espaces fermés. Les plateaux de ressources sont fragiles en plus. Alors où est le point positif ? Le prix ! Terraforming Mars ne coûte pas cher, compte tenu de la quantité de matériel et de la qualité du jeu, eh bien Terraforming Mars est largement abordable. Enfin, j’ai souvent lu que la qualité des illustrations était décriée, mais moi je la trouve tout à fait correcte.

Au final on a un jeu très complet, très complexe. Ces qualités peuvent autant être vues comme des défauts. Alors pour résumer : si vous être plutôt amateur de jeux simples, pas trop longs ou qui racontent des histoires, passez votre chemin. Par contre Terraforming Mars est l’incontournable de n’importe quelle ludothèque pour un amateur de « gros jeux » ou jeu complexe. Obligation on a dit !

   –  49.95 € chez Philibert

Fiche technique

Année: 2017
Auteur(e.s): Jacob Fryxelius
Illustrateur(s) : Isaac Fryxelius
Editeur : Intrafin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *