[Avis] Demeter – SWAF – Jeu de Société

Le jeu est ainsi extrêmement complet, les possibilités sont énormes en terme de planification. A chaque tour, vous allez devoir choisir entre cinq choix, grâce aux cinq cartes disponibles.

Demeter

Fiche jouabilitE

Recommandation : 90% – Demeter est un excellent Flip & Write.  Il combine à merveille les qualités de plusieurs Flip & Write existants pour en tirer un jeu complet mais très exigeant. Il impossible de tout faire, de tout remplir dans Demeter. Chaque choix amène de fortes conséquences, et demande une grande planification.

Hasard : 50% –  Une part de hasard à nécessairement prendre en compte issue du tirage des cartes. Mais le hasard n’est pas un des points cruciaux de Demeter.

Rejouabilité : 90 %– Une bonne rejouabilité avec un tel nombre de chemins différents pour marquer des points ! Il y a vraiment le temps avant que vous ayez exploré l’ensemble des stratégies possibles. Par contre, dans la boîte de base, un seul type de feuille, donc vous fonctionnerez toujours sur le même univers (cela a été corrigé grâce aux extension (gratuites!) proposées en téléchargement!).

Interaction : 15% – Extrêmement faible. Hormis découvrir l’entièreté d’un parc avant l’autre, il n’y a strictement aucune interaction dans ce jeu. Comme dans la plupart des Flip & Write.

Complexité : 75 % – Les règles et les mécaniques ne sont pas complexes, le jeu est assez clair. Mais il est assez exigeant devant tous les paramètres à prendre en compte sur sa feuille, assez fournie. L’abondance de dessins et autres symboles peut être déroutant.

Stratégie : 95 % – Un des Flip & Write les plus exigeants (avec Welcome to Las Vegas). Enormément de choix, une grande capacité d’adaptation requise et une planification de tous les instants sont nécessaires.

Immersion : 10 % – Aucun background, un thème original mais c’est tout. Là encore, c’est rarement le point fort des Flip & Write.

Qualité du matériel (jeu) : 65% – Rien de bien incroyable dans Demeter. Une boîte adaptée, un bloc de feuilles jolies, et du matos qui fait le job, sans plus.

   –  23,90€ chez Philibert

Fiche jeu

Type : Compétitif / Réflexion / Flip & Write
Nombre de joueurs : De 1 à l’infini !
Durée : 30mn
A partir de : 14 ans
Extension(s) disponible(s) : Deux en téléchargement, proposant de nouveaux supports
Support : Un stock de feuilles, et quelques tuiles
Mécanique(s) de base : Colorier des dinosaures, et effectuer des combos en chaîne suite à la carte choisie.
Thème(s) : Spatial/Dinosaures

But du jeu / Aperçu des règles

Demeter se joue avec une feuille représentant des dinosaures. Les joueurs incarnent des scientifiques venus découvrir la planète Demeter et ses habitants. La feuille est composée de 6 « parcs » d’espèces de dinosaures différents. Chaque dinosaure peut être étudié en coloriant l’un de ses membres. Une fois tous ses membres coloriés, un dinosaure est découvert. Le but est ainsi d’en découvrir le plus possible, tout en recrutant des scientifiques, en construisant des postes d’observations ou encore en faisant avancer la recherche. Chacune de ces actions permet de varier le scoring.

Demeter se joue en 12 tours. Chaque joueur se munie d’une feuille, colorie un membre de dinosaure de son choix et est prêt à débuter. On met également en place les 6 tuiles Parcs, la piste de science, et les 5 paquets de cartes, chacun constitué de 12 cartes.

A chaque tour, les joueurs révèlent une carte de chaque paquet. Puis ils sélectionnent une carte qu’ils vont utiliser (sans pour autant la réserver, tous les joueurs peuvent utiliser la même). Ils appliquent alors l’effet qui y est indiqué, puis ils gagnent le bonus de la carte choisie. Et ce pendant 12 tours !

Les effets sur les cartes sont très nombreux. L’action la plus commune consiste à colorier des membres de dinosaures. Mais d’autres actions vont vous donner des scientifiques, des bâtiments, de la science, des postes d’observation et des études. Le bonus de la carte lui est fonction  du paquet depuis lequel est tirée la carte. Plus vous prendrez des cartes du même paquet, plus les bonus seront important ! Mais prendre des cartes issues de tous les paquets apporte aussi des avantages…

A la fin des 12 tours vous compterez vos points selon plusieurs facteurs : les points pour les parcs dans lesquels vous avez colorié tous les dinosaures, les multiplicateurs dus aux poste d’observation, les pistes de sciences, le nombre d’espèces différentes de dinosaures découvertes, les points de victoires « purs » inscrits sur la feuille et les objectifs. Celui ayant le plus de points remporte la partie !

Avis 

 

Demeter est un énième jeu surfant sur la vague (initiée en 2018) des Roll/Flip & Write, ces jeux où l’on lance des dés ou tire des cartes afin d’écrire, chacun de son côté, des informations sur sa feuille, son plateau. Nous vous avons déjà présenté Cartographers, qui en est un autre exemple. Nous avons eu la chance de tester Demeter au FIJ 2020, avec son auteur. Notre premier test du week-end, et peut-être le meilleur.

Heureusement que Demeter est capable de se démarquer des ses prédécesseurs. Il est pour moi la fusion de deux mécaniques de Roll&Write sortis avant lui : les paquets multiples, permettant une grande variété d’actions possibles (mécanique présente dans Welcome To) et l’enchaînement de combos plus le jeu avance (mécanique présente dans Très Futé). Et cette double mécanique fonctionne à merveille dans Demeter !

Le jeu est ainsi extrêmement complet, les possibilités sont énormes en terme de planification. A chaque tour, vous allez devoir choisir entre cinq choix, grâce aux cinq cartes disponibles. Et chacun de ses choix doit être mûrement réfléchi. Il est rigoureusement impossible de tout faire dans Demeter, et chaque choix entraîne donc forcément un renoncement. Il vous faudra vous recentrer sur certains chemins potentiels à la victoire. La mécanique de combo est ainsi équilibrée et astucieuse. Prendre plusieurs cartes du même type peut vous donner accès à de puissants bonus, mais hormis la science, il vous faudra avoir préalablement développé votre stratégie sur le terrain.

Exemple en pensée : Il ne sert à rien de recruter tout un tas de scientifiques partout, dans tous les parcs, si vous n’utilisez pas ces parcs. Alors allez-y, mettez le max de scientifiques sur un parc. Mais pour pouvoir faire ça, il faudra leur avoir construit des postes d’observations. Alors autant développer le bâtiment aidant à les construire. Mais pourquoi en plus ne pas développer la piste de science récompensant les scientifiques ? Et mince, il faut aussi que penser à colorier tous les membres des dinosaures de ce parc, pour gagner les points du parc ! Puis il faut les étudier, parce qu’ils débloquent un effet dans cet autre parc  là-bas

Et voilà… Et il faut choisir ces cartes pour faire ça, dans l’ordre, s’adapter à ce qui sort. Penser à jouer sur plusieurs fronts. Vraiment un sommet de stratégie et de planification on vous dit !

Dans cet effet, je vous encourage vivement à aller lire, directement sur le site de SWAF, le carnet d’auteur de Matthieu Verdier. Il y explique tout d’abord la genèse du jeu, mais également quelques astuces pour maximiser vos scores.

Comme souvent pour les Roll/Flip&Write, Demeter souffre de défauts inhérents à ses mécaniques : une interaction quasi inexistante, une immersion faible (le jeu ne raconte pas d’histoire, même s’il a un thème jurassique) et un matériel sans particularité. Mais ce qui est bien, c’est que ceux-ci sont contrebalancés par ses mécaniques justement.

Demeter est ainsi assez exigeant. Pour moi, c’est une qualité, mais cela peut aussi être rédhibitoire pour certains cherchant dans ce type de jeu plutôt de la simplicité ou de la tranquillité.

   –  23,90€ chez Philibert

Fiche technique

Année: 2020
Auteurs : Matthieu Verdier
llustré par Oliver Mootoo et David Sitbon
Edité chez Sorry We Are French

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *