Escape Hunt La Rochelle

Sabotage à la base sous-marine

à la base ou de la base ?

L’arrivée chez Escape Hunt La Rochelle suit le protocole habituel : un grand escape d’accueil, décoré à l’image de la marque, des canapés en cuir, des tapis…Bref, on est bien accueillis.

Notre maître du jeu, avant de nous donner l’intrigue, nous fait rentrer dans la salle. Là encore, un classique dans l’enseigne qu’on n’apprécie pas forcément : il semble impossible de ne pas regarder autour de soi à la recherche d’indices. Surtout, à vouloir regarder la déco ou autour de nous, on est moins attentif pour notre pauvre game master, qui prendra néanmoins le temps de nous expliquer comment fonctionnent les cadenas. Un peu superflu, même pour des groupes débutants.

La recherche d’un thème historique chère à la marque a abouti sur un sabotage de sous-marin, pendant la seconde guerre mondiale. Nous serons donc les valeureux résistants, qui, pendant que la garde allemande est passée en revue par un commandant, s’attaqueront à leur sous-marin.

Les débuts dans la salle montrent des choses visuellement contradictoires : des murs et plafonds moyennement bien décorés, mais une réalisation imposante et réussie du sous-marin. L’immersion de la salle tient sur cette élément. Il est réussi, heureusement. Ils n’ont pas lésiné et la forme arrondie, rare en décor, est agréable à regarder, et le réalisme est plutôt présent. Bref, une entrée en matière agréable.

Côté énigmes, c’est en revanche du vu et revu. Enseigne voulant être le plus grand public possible, les énigmes sont assez faciles, et assez classiques. Que de déjà-vu remixé, mais certains éléments de la pièce sont plutôt utilisés dans la résolution. Avant de pénétrer dans le sous-marin, l’ensemble est plutôt appréciable.

Malheureusement, la suite n’est pas du tout du même ton : les décors en prennent un sérieux coup quand on rentre. Rien. Ou presque. Quelques tuyaux rajoutés de façon malhabile. Des murs plus droits que droit, et de la peinture. C’est à peu près tout. Quelques éléments accrochés aux tables, bref, une vraie déception pour une supposée entrée de sous-marin.
Côté énigmes, c’est plutôt moyen également : une grosse énigme pas forcément très fluide, mais résolvable tout de même.
La fin est un peu mieux au niveau énigmes, avec un petit effet appréciable, mais qui arrive trop tard pour relever le niveau décevant de la salle.

Bilan

Si proche géographiquement de son cousin Bordelais, mais si éloigné au niveau de la qualité.
Escape Hunt La Rochelle propose une aventure, certes tout public, comme souvent, mais pas à la hauteur sur de nombreux points.
L’immersion toute entière repose sur la réalisation de l’extérieur du sous-marin, heureusement bien réussie. Mais le décor d’une salle ne peut reposer sur un élément unique, et ici, le reste est vraiment raté. L’intérieur du sous-marin pourrait être tout, sauf un intérieur de sous-marin. L’ensemble est très carré quand il doit être arrondi, et les seuls éléments qui viennent l’habiller sont quelques tuyaux en hauteur. L’ensemble est extrêmement vide.
Côté énigmes, ça va du gros classiques en début de partie puis à une ou deux grosses énigmes après. Une fin légèrement mieux ne viendra pas rattraper l’ensemble.

add112
– Une réalisation extérieure d’un sous-marin réussie

rounded58
– Des énigmes standards mais qui utilisent parfois le décor. Corrects, sans plus.

minus75
– Des décors vraiment ratés pour l’intérieur du sous-marin
– Une aventure sans dynamisme et avec peu de reliefs

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 30%
  • Fouille 30%
  • Énigmes 30%
  • Manipulation 20%
12 Rue Alfred Kastler, 17000 La Rochelle
Y aller