The Room

Mission Space Pirates

des Caraïbes

Il faut commencer par vous avouer qu’à la lecture de “Space Pirates”, j’imaginais un peu Capitaine Crochet dans l’espace. Il se trouve que non, et c’est peut-être pas si mal. Notre mission est de nous infiltrer dans le poste de commande du Earth Watch, afin d’y échanger un disque dur contenant des données critiques contre le nôtre, contenant des gifs d’animaux mignons. Et un peu de porno.

Nous embarquons donc le vaisseau. Visuellement, le début est plutôt appréciable. La salle a du relief, ce qui lui donne un aspect assez réel. Grâce à une technologie semble-t-il très avancée, la gravité est très semblable à celle de la Terre, bluffant. En commençant à fouiller les lieux, on comprend vite qu’en fait, il y aura peu de fouille. Les propriétaires des lieux, j’entends par là le vaisseau, n’ont pas eu la bonté de nous griffonner les codes dans un coin de cahier.

Dès les premières minutes, et jusqu’à la fin, l’aventure est quasi-exclusivement axée sur la manipulation. L’ensemble des énigmes repose donc sur ce principe, et il y a en a beaucoup. De quoi occuper facilement 4 joueurs, à temps plein. Certaines sont d’ailleurs bien emblématiques du thème espace. Elles sont très dynamiques, très bien pensées, parfaitement intégrées. C’est clairement un sans-faute, on ne s’ennuie jamais.
Et si jamais vous trouviez le moyen de vous ennuyer, le vaisseau réserve quelques surprises pour que vous n’ayiez pas une seconde à vous. Pas moyen de profiter de la vue.

La progression se fait facilement et est surtout très facilement identifiable par les joueurs. On sait où on en est, et on sait ce qu’il nous reste à faire. Chaque stade de l’aventure donne lieu à un nouveau type de réflexion, sans jamais tomber dans le répétitif. Une belle réussite.

Bilan

Entre 60 et 70 minutes de haute voltige. Space Pirates offre d’excellentes sensations de jeu toute la partie.
Vous évoluerez dans un décor réussi, de qualité. Je n’irai pas jusque dire que les matériaux sont les mêmes qu’Ariane, mais ça fait clairement pas cheap.
La fouille est quasiment absente, et vue la physionomie de la salle, c’est tant mieux. La salle est entièrement dédiée, ou presque, à la manipulation. Sans jamais tombé dans le répétitif. L’avancée dans l’aventure se fait par étapes facilement identifiables, ponctuées de surprises, du début à la fin.
Bref, avec un gameplay aussi réussi que celui-là, la salle pourrait se permettre quelques écarts ailleurs, mais ce n’est même pas le cas.

add112
– Un jeu extrêmement dynamique
– De jolis décors
– Des surprises, et pas une seconde pour reprendre son souffle.

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 80%
  • Fouille 20%
  • Énigmes 60%
  • Manipulation 100%
The Room Escape Games | Saint André de Cubzac | Blaye, Rue du Parc d'Aquitaine, Saint-André-de-Cubzac, France
Y aller