Mystery Escape

La prophétie Maya

Le film 2012 en Escape

Voilà le genre d’escape game qui met tout le monde d’accord : La prophétie Maya, de Mystery Escape. Et il faut dire qu’ils ont fait les choses en grand. Forts de leur première room à succès, ils réalisent à 5 minutes à pieds de celui-ci une seconde room, La prophétie Maya, également plébiscitée sur les différents blogs dédiés. On est donc accueillis dans une grande salle, puis dans une autre salle pour finir un brief dans une troisième petite salle. L’escape game n’a pas encore commencé qu’on ne saurait même plus retrouver notre chemin (j’exagère un poil, d’accord).

Même notre game master est bien présenté, du coup les aventurières s’en préoccupent plus que de sauver le monde. Enfin pas grave, les hommes étaient sur le coup. Les pièces sont de taille correcte. La fouille est présente mais limitée. Dès les premiers pas, la décoration est vraiment très travaillée, pour l’instant ce qu’on a vu de plus beau dans les rooms parisiennes (relativisons, c’était notre 4ème escape). Le système de communication est très sympa et adapté à l’environnement dans lequel nous sommes plongés. Le game master nous envoie même quelque petites piques quand on arrive finalement à trouver quelque chose d’assez ostentatoire (du coup on a décidé de ne pas le sauver, lui).

Bilan

La fin est également digne de ce nom. Nous l’avons fini en 54 ou 55 minutes. Le game master nous donne même le nombre d’indices que nous avons utilisés, ainsi que la moyenne des joueurs, et même le plus grand nombre d’indices utilisés (comme ça on peut se sentir mieux). On pourrait peut-être reprocher en étant pointilleux qu’un ou deux indices de moins nous auraient probablement fait sortir plus proche du décompte, et augmenter ainsi la sensation de sauver ce monde de paysans.

Mais comme on n’est pas non plus sûrs d’avoir pu sortir sans, on ne va pas le compter comme faute. Cette room compte aussi quelques références cinématographiques remarquées et appréciées par les connaisseurs du genre. (Pour ceux qui l’ont déjà fait, nous avons fini l’escape game conformément au film mais nous n’avons pas réalisé la scène finale de ce dernier). La difficulté convient aux joueurs expérimentés (ou sinon débutants voulant échouer)

add112
– Un décor travaillé et très réussi, on est dedans dès le début
– De bonnes énigmes
– Un grand escape d’accueil, un game-master agréable (une p’tite photo imprimée à la fin)

rounded58
– C’est un détail, mais il fait à peu près 50 degrés après 1 heure passée dans la room. En même temps, c’est la fin du monde, faut pas se plaindre.

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 70%
  • Fouille 50%
  • Énigmes 70%
  • Manipulation 70%
2, rue Léon Jost – Paris 7ème
Y aller