Aenigma

The Experiment

ENVIE DE VIVRE SAW ?

On continue notre pèlerinage des Escape Game (presque comme celui de Lourdes, sans les apparitions divines). Pour aujourd’hui, ce sera Aenigma à Lagarde, près de Toulon. Le lieu choisi est atypique (oui, je pique mes expressions à M6) : c’est une maison. On va donc frapper à la porte comme des gens bien élevés. On est accueillis par Sophie, une des rares femmes qui ont décidé d’ouvrir un escape game. L’accueil se fait dans une petite salle et c’est très sympa.

Nous attaquons The Experiment, une expérience psychologique à laquelle nous allons participer. (quand on dit expérience psychologique, je vous rassure le but n’est pas de raconter votre enfance, allongé sur un canapé pour que finalement, on découvre que vous êtes amoureux de votre père/mère). On commence notre évasion dans des conditions de départ spéciales, qui auraient pu l’être encore plus si on avait été 4. Première remarque: les pièces sont spacieuses. La déco, comme nous le verrons par la suite, est l’élément le moins abouti de cette room. Effectivement, ils ont le mérite d’être faits “avec les moyens du bord” : on ne peut pas dire que ce soit raté, mais c’est clairement un investissement financier limité dans la déco. L’immersion est donc elle-même assez limitée. Pas de souci, la salle se rattrape sur le reste. Les énigmes sont clairement le point fort de cette salle. Elles sont présentes en bonne quantité et sont bien pensées. A part une énigme qu’on a trouvée un peu tirée par les cheveux (#onditçaparcequ’onapasréussi). Elles sont, pour certaines, assez corsées sans être complétement impossibles sans indice : un bon dosage. La fouille aurait pu être plus poussée, dans le sens où on trouve certains objets posés devant nous. C’est vite oublié par la quantité d’énigmes à résoudre.

La manipulation est assez présente : rien d’autre que du grand classique des escape game, mais toujours efficace. Et prise de tête, bien sûr. Pour nous guider, notre game-master nous parle via des enceintes dans la salle. La voix utilisée est entre la sienne et celle de Dark Vador, qui aurait subi une opération des cordes vocales ratée: on ne comprend pas forcément tout.

Bilan

Un escape game sympathique. Pas l’expérience la plus transcendante de l’année mais l’occasion tout de même de bien s’amuser. Les énigmes sont bien ficelées, assez corsées et en bonne quantité. La qualité des décors est, en revanche, plus moyenne. Tout comme l’immersion. La fouille est réduite. La manipulation est assez présente avec des grands classiques de l’escape game. L’accueil est sympa! Résultat : on n’est pas sortis ! Pour l’énigme finale il fallait se couper la jambe, on a refusé. La salle est effectivement bien conçue pour 4 personnes minimum.

add112
– De bonnes énigmes, assez compliquée sans être complétement impossibles
– Des salles d’une bonne taille pour évoluer en groupe nombreux (4 à 6)

rounded58
– Pas beaucoup de fouille
– Des conditions de départ un peu (trop?) particulières

minus75
– Des décors pas assez travaillés pour permettre une bonne immersion
– Les énigmes sont un peu trop guidées

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 40%
  • Fouille 40%
  • Énigmes 80%
  • Manipulation 60%
6 Allée des 4 Chemins, 83130 La Garde
Y aller