Xscape

Quarantaine

Vous risquez de croiser quelques corps

Note de la rédaction : cette salle n’existe désormais plus qu’à Amiens. Vous trouverez à Lille les épisodes 1 et 2.

Dernière étape de notre tour de Lille, nos Champs-Élysées à nous : Xscape et sa salle de la Quarantaine. Si le thème du scientifique vraiment pas gentil qui veut tuer tout le monde est assez classique en France, Xscape est pour l’instant le seul sur ce créneau à Lille. Nous sommes briefés par notre game master/créateur de l’enseigne, qui a eu le mérite de faire tourner ses deux salles seul pendant un moment. Maintenant qu’il a pris un esclave, ça va mieux.

Avant de rentrer dans les lieux, on nous remet nos blouses de scientifiques et on nous prévient : dans 60 minutes, le professeur revient dans son labo. Les conditions de départ sont spéciales, ainsi que les conditions pour résoudre la 1ère énigme. De quoi vous plonger instantanément dans l’ambiance. Une fois cette étape passée, on se concentre sur la déco : c’est affreux. Mais affreux dans le bon sens, quand on veut recréer un labo d’un professeur qui veut anéantir l’humanité (rien que ça). Pour la déco, ils ont vraiment misé sur quelque chose de glauque, voire effrayant. Les énigmes sont bien intégrées à la vie du professeur et, à notre avis, sont assez corsées. Mais on était particulièrement mauvais ce jour-là. Enfin pas moi, les autres.

La fouille est bien présente dans la 1ère salle, avec notamment une petite cachette sympa. Enfin ici, rien d’insurmontable. Après, elle se fait moins présente. La salle est orientée sur les énigmes et du coup, elle contient peu de manipulations. Dont une où on a un peu contourné le système (mais en pensant faire juste) et du coup on a eu un petit message de notre game master sur l’écran pour nous dire qu’on était des enfants du diable… on avait honte… Pour le système d’indices, pas de souci c’est du classique. Même si c’est très tentant de taper dessus, le game master nous a priés d’éviter de heurter les petits micros noirs (discrets) au plafond. Il a avoué avoir déjà perdu 80 dB et faisait donc semblant de nous comprendre.

Bilan

Une bonne salle pour Xscape et une salle prometteuse qui va ouvrir prochainement (qu’on a pu voir parce qu’on est trop VIP). Vous aurez donc une chance recroiser ce bon vieux savant qui n’a évidemment pas décidé de s’arrêter. Conditions décalées pour commencer l’escape game, l’immersion est garantie. La déco renforce encore notre plongée, et attention c’est glauque. Mais pas dans le style rigolo.

La fouille est bien présente dans la 1ère salle et s’efface par la suite. Peu de manipulations en revanche. Les énigmes sont d’une difficulté correcte. Seul vrai point noir (pas ceux que vous avez sur le visage bande d’ados rebelles) : l’absence d’une salle supplémentaire à la fin, alors qu’on avait des raisons d’y croire. Résultat : on a perdu ! Du coup, l’humanité entière est décimée, désolé pour ça. Finalement, à 60 minutes le savant est revenu dans la pièce et on l’a juste assommé. Puis on s’est rendu compte que c’était le game-master… Il nous a bien eus.

add112
– Décors réussis, c’est glauque.

rounded58
– Peu de manipulations pour les amateurs!

minus75
– L’absence d’une 3ème salle

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 80%
  • Fouille 50%
  • Énigmes 60%
  • Manipulation 30%
115 rue nationale, Lille
Y aller