ExitGame

Le tombeau

Ce tombeau sera votre tombeau !

“Ce tombeau sera votre tombeau!” Voilà comment aurait pu être introduite notre aventure. On avait aussi pensé à “bande de chacals, vous allez tous crever comme des chacals” mais ça faisait deux fois chacal… La cible du jour : ExitGame. On est accueillis dans une salle où sont disposées des énigmes sur le mur : on est bien dans un escape game. On part aujourd’hui en Égypte pour une mission de 55 minutes, où notre but est de construire le plus beau des palais en 3 mois (“3 mois”?). Non, en fait, on doit retrouver des statuettes que quelqu’un a paumées. Ils nous disent envoyer sur place les meilleurs agents : nous… kuzco Pour aller rejoindre notre tombeau, on traverse le couloir où les voisins prennent leur courrier, en toute innocence alors que quelques mètres plus loin, les potes de Toutankhamon nous attendent. On entre dans cette première pièce, assez spacieuse. Et la déco est vraiment très réussie. Y’a pas de pyramide mais c’est vite oublié. L’ensemble est très réaliste (bah ouais, l’Égypte ancienne on connaît bien) et l’immersion est excellente alors que nous venons de passer la porte d’un immeuble. Les murs, le plafond, rien n’a été laissé au hasard. Même pas les lumières. Du beau travail. Ça aurait été parfait si j’avais eu le physique d’Harrison Ford.

Tout bon tombeau se doit d’avoir sa fouille archéologique et c’était le cas. L’aventure débute avec une inspection des lieux. Une petite fouille en bonne et due forme. La manipulation est bien présente et surtout très variée. Ils ont réussi à faire travailler vos sens dans plusieurs énigmes et c’est très sympa. Le tout est très bien pensé et varié. Quelques questions à la père Fouras même, sans la voix. On ne va pas vous mentir (bon si on vous ment un peu de temps en temps) : l’ensemble aurait pu être quasi-parfait s’il y avait eu… une 2ème salle. Et oui, pas de seconde salle et ça change tout. Certes, la 1ère salle est très réussie tant pour les décors que les énigmes mais il n’y en a qu’une. De quoi être un peu déçus/frustrés à la fin, pour le prix. kuzco2

(Oui, on a fait une thématique Kuzco pour cette article. Parce qu’on adore Kuzco) Pour le système d’indice, c’est aussi très réussi et bien intégré au décor. Comprenez donc que vous ne trouverez pas un écran LCD de 120 cm accroché.

Bilan

On passe de l’émerveillement à la frustration : tout était réuni dans cette salle pour en faire un très bon cru. Les décors sont très soignés et plein de petits détails. Le thème égyptien est respecté du début à la fin. Les manipulations sont très variées et les énigmes bien pensées.

Presque un sans-faute. Sauf que le “presque” ici, c’est qu’il n’y a qu’une salle pour toute l’aventure. On reste sur notre faim après cette salle très réussie. Le seul élément rédhibitoire. Du coup, on a mis 38 minutes pour une mission de 55 minutes, à deux. Sinon, l’accueil est très bon ! Ils ont conscience qu’une salle, c’est light, on compte donc sur eux pour agrandir les lieux !

add112
– Le thème égyptien très bien respecté ! Une excellente immersion avec des décors très réussis, jusque dans les détails
– Des manipulations variées, des bonnes énigmes.

minus75
– Une seule faute mais pas des moindres : une seule salle.

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 90%
  • Fouille 40%
  • Énigmes 80%
  • Manipulation 80%
4 rue Barthélémy, 13001 Marseille
Y aller