Escape Time

Le dernier étage

Sans rooftop

Un rêve pour des parisiens qui habitent les derniers étages : un ascenseur. Une heure dedans n’est vraiment pas un luxe comme on les monte tous les jours à pied.

Escape Time nous amène dans une petite salle de brief dédiée à notre mission : nous voilà devant la porte d’ascenseur qui nous attend. Globalement, on doit transporter une mallette potentiellement dangereuse au 33ème étage. On aurait pu y aller à pieds, mais 33 c’est long. Puis qu’est-ce qu’il pourrait nous arriver ?

Bon, en fait, il peut se passer pas mal de choses dans un ascenseur et on va pas être épargnés. Problème technique, bidouillages en tous genres. L’entrée en matière est très bonne, l’immersion est rapide.
La cage d’ascenseur est plutôt spacieuse. Idéale pour une équipe de 3, peut-être 4, ou pour déménager une armoire volumineuse.

Le rythme est assez soutenu dès le début, avec des changements de situation réguliers. Les énigmes sont incorporées à l’histoire, et au décor. La manipulation occupe, comme on pourrait l’imaginer, une partie importante de l’aventure sans pourtant être si présente. Beaucoup de réflexion quand même.
C’est, pour nous, un des points faibles de cette salle : alors qu’un thème comme celui-ci s’y prêtait parfaitement, on aurait attendu des grosses manipulations emblématiques, et finalement, pas tant que ça.

Côté effets visuels et sonores, on en attendait également plus. Encore une fois, la puissante du thème était toute faite pour impressionner le voyageur comme Escape Time sait le faire. Les effets sont présents et plaisants, mais auraient pu, selon nous, être encore plus explosifs.

Bilan

Escape Time continue d’innover avec des thèmes rafraichissants et toujours bien mis en œuvre.
La thématique de l’ascenseur évoque beaucoup chez le joueur, et globalement, cette aventure remplit beaucoup de critères attendus. Beaucoup, mais pas tous. La salle manque selon nous d’explosivité, d’effets visuels et sonores plus marquants pour le joueur.
Les manipulations sont nombreuses et de qualité, mais là-aussi, on aurait imaginé quelque chose d’encore plus poussé.
Sur le global, cette aventure est tout de même riche et bien ficelée avec une histoire qui imprègne bien les joueurs. Avec plusieurs retournements de situation, l’heure de jeu passe bien vite.

add112
– Un thème inédit et bien réalisé
– Des surprises plutôt appréciables
– Un espace de jeu bien pensé

rounded58
– On ressent un léger manque d’action et d’effets
– Les manipulations, réussies, manquent de symbolique

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 70%
  • Fouille 30%
  • Énigmes 70%
  • Manipulation 40%
298, Bd Charles de Gaulle - 37540 Saint-Cyr-sur-Loire
Y aller