John Doe

La prison de Blue Castle

...dans un ancien strip club !

Premier arrêt de notre escapade Lilloise : John Doe et sa prison de Blue Castle. Après avoir mangé un couscous à emporter le vendredi à 23h, on est d’attaque le samedi matin pour aller sauver un agent. On entre dans la grande salle d’accueil où on nous remet le dossier de notre mission. Ça commence bien, on aura pas à se taper la lecture dans la salle et faire semblant de s’écouter.

L’aventure s’annonce encore meilleure quand on nous glisse à l’oreillette que l’endroit où nous sommes est un ancien sex shop. On a donc mis quelques billets dans le décolleté de notre game-master, qui nous a ensuite menottés, on reste bien dans l’esprit. Les filles sont attachées ensemble, le tout filmé par caméra, ils savent y faire…

On commence notre aventure dans des conditions “différentes” pour ne rien vous révéler. La coopération n’est pas optionnelle dans cette salle. Pour avoir visité de nombreuses prisons (d’escape game, hein), celle-ci est l’une des plus fidèles, elle n’a rien à envier à Fleury-Mérogis. Sauf que les gardiens sont assez sympas et proposent des rafraichissements. Pour les habitués des salles parisiennes, vous allez vous régaler de l’espace proposé pour cette énigme.

Pas beaucoup de fouille ici mais une cachette mémorable, que dis-je, intemporelle. Quelques bonnes manipulations notamment à la fin. Un game master investi pour une immersion réussie et assez d’énigmes pour tout le monde. Pas loin d’un sans faute. Le système d’indices est classique. On pourrait dire que le game master a été un peu généreux sur le nombre d’indices donnés puisqu’on est sortis en 43 minutes (notre record!). Mais bon, il voulait sauver son agent le bougre, comment le lui reprocher.

Bilan

1er escape game de Lille et déjà une très bonne surprise pour John Doe. Une salle qui sort un peu de la disposition “classique” et qui apporte son lot de surprises. Dès l’entrée, on voit qu’ils ont su profiter de l’espace mis à disposition : l’accueil est spacieux, les salles aussi.

Le lieu est un ancien lupanar (on a tapé synonyme sex-shop dans Google) mais l’ambiance est un peu moins lugubre. Et les filles un peu plus habillées. L’équipe est très investie dans son rôle et en plus ils sont sympas. L’immersion est excellente. La fouille est réduite et les manipulations sympa. Les énigmes sont adaptées au thème de la prison. Seul petit reproche : un game master à la main lourde sur les indices.

Parisiens, Lillois ou autres, voilà un passage obligatoire à Lille (qui plus est, proche du centre).

add112
– L’immersion carcérale, menottes et gardes.
– Un espace proposé immense, l’agencement des salles correspondant beaucoup mieux à la prison que les habituelles 3 salles en enfilade.
– Des surprises
– On ne repart pas avec la syphilis, et ça c’est chouette

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 80%
  • Fouille 50%
  • Énigmes 60%
  • Manipulation 70%
6-8 rue des jardins, Lille
Y aller