Game of Room

La malédiction de Thoutmôsis II

bande de chacal vous allez tous crever comme des chacals

Après avoir triomphé d’un très bon bureau de l’officier Von Vokte, on passe dans une toute autre époque pour explorer le tombeau de ce bon vieux Thoutmosis 2. En gros, quatre pilleurs de tombes ont profané sa tombe et ça lui a pas trop plu. Du coup, il en a butté trois (il était assez sévère) et le 4ème est porté disparu.

Nous, aventuriers, trouvons l’entrée de ce tombeau et la porte se referme derrière nous. Game of Room promet “Sans cadenas et sans clef, cette salle vous propose un nouveau type de Live Escape Game”. On va passer ça au crible. On découvre la salle et son ambiance et BAM ! On a trouvé un cadenas ! On vous a bien eu Game of Room ! Bon, à demi, parce que ce n’est vraiment pas un cadenas classique et qu’on avait jamais vu.

Le décor : pas mal mais qui aurait vraiment pu être poussé plus loin. Pour un tombeau inexploré depuis un siècle, ça fait un peu trop clean et aseptisé. Malgré tout, c’est loin d’être négligé : du sol au plafond, un soin a été apporté pour rendre l’immersion correcte. Le charme de la pièce agit ailleurs : comme pour l’autre salle, on note une multitude de manipulations, dans un style très différent.

Pas d’énigmes technologiques mais des énigmes manuelles, qui demandent coopération et surtout, patience. Le nombre d’énigmes, dont certaines prennent un certain temps, vous demanderont de vous disperser pour mieux régner. La salle est donc non-linéaire. Comme Thoutmosis le retour était fan de Indiana Jones, il pourrait avoir mis des mécanismes ingénieux pour vous empêcher de sortir. Et ça, c’est très chouette.

Bilan

Game of Room vous propose une deuxième bonne aventure dans le tombeau de Thoutmosis. Il vous faudra l’aide des dieux égyptiens pour vous sortir de seth (héhé) épreuve. Si les décors nous laissent un peu sur notre faim, c’est qu’il aurait été facile de faire mieux avec les bonnes bases déjà en place.

On apprécie la room pour ses nombreuses manipulations, qui demandent coordination, cohésion et patience. Et ouais faut assurer. La non-linéarité de la salle vous obligera à vous diviser.

add112
– De nombreuses manipulations et puzzles : coordination obligatoire !
– Thouthmosis vous a laissé plusieurs mécanismes ingénieux

minus75
– Des décors corrects pour le thème mais qui auraient pu être plus poussés

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 60%
  • Fouille 40%
  • Énigmes 70%
  • Manipulation 90%
19 Rue Francis de Pressensé, 69100 Villeurbanne
Y aller