TimeXperience

Enregistrement mortel

Ambiancez vous avec une playlist 90

Petit passage dans le Gard pour constater que les Romains faisaient des trucs assez stylés qui durent environ 2000 ans, alors que mes écouteurs Apple tiennent 2 semaines. Pourtant, les romains, comme Apple, utilisaient des esclaves. Comme quoi, tout se perd. Bon, comme les visites culturelles ça va 5 minutes, on en profite pour faire le seul escape de Nîmes, TimeXperience. Le tout accompagné de ma mère, qui fait un très bon lien entre l’époque romaine et celle d’aujourd’hui car elle est entre les deux. Hop, un héritage en moins.

On est reçus par Matthieu, le créateur de l’enseigne. L’espace d’accueil est assez grand, agréable et bien décoré, on se sent direct dans l’ambiance. Ce passionné compte nous envoyer, via les couloirs du temps, en 1990 pour récupérer “l’enregistrement mortel”: une mélodie capable de tuer. Selon nos informations, JUL, ZAZ ou tout artiste en 3 lettres auraient pu s’en inspirer.

L’introduction à la salle est sympathique et contribue à une immersion rapide. On ouvre les yeux sur cette salle, d’une taille correcte et joliment décorée. Impossible d’ignorer que vous êtes dans un studio d’enregistrement, tout y est, du sol au plafond. Certains éléments portent une petite étiquette pour ne pas y toucher, étant fragiles. L’immersion reste tout de même bonne. Le début commence par une bonne partie de fouille, tandis que vous pourrez entendre une bande-son très bien choisie vous accompagner. Si plein d’objets électroniques donnent envie d’être manipulés, on vous conseille de ne pas perdre trop de temps : nombre d’énigmes vous attendent. On s’en rend compte très vite, le rythme est soutenu. Pas de pause pour savourer un classique des années 90 (non, ce ne sera pas les Spice Girls), la salle propose multitude d’énigmes et de manipulations.

Les moyens de résolution sont très variés et permettent de ne pas faire la même chose deux fois. La salle demande également une certaine cohésion par moment. Surtout, elle demande d’être organisée et de se diviser les tâches. La difficulté provient du nombre d’énigmes et non de leur complexité : rien d’inaccessible ici, la salle conviendra à tous publics. On imagine d’ailleurs les plus jeunes perdus devant certains objets de l’époque.

Bilan

Un thème original et une mise en œuvre très réussie pour TimeXperience. L’enseigne propose un challenge très dynamique, sans aucun temps mort (petit jeu de mots musicale, assez mauvais). L’expérience est vraiment marrante et on ressort charmés, avec l’envie de découvrir ce qui se cache dans les autres salles.

Résultat : on a triomphé en 55 minutes et le patron nous a dit qu’on était la meilleure équipe qu’il n’ait jamais vue. (Bon ok, c’est pas vrai mais il le pensait très probablement).

Les  add112
– Un thème rafraîchissant et bien réussi
– Une bande-son parfaite qui accompagne votre partie
– Un rythme de jeu très soutenu !

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 70%
  • Fouille 40%
  • Énigmes 90%
  • Manipulation 70%
240 Rue le Corbusier, 30000 Nîmes
Y aller