The Game

Braquage à la Française

Spoil : The Game garde le fric à la fin.

Impossible de faire l’impasse sur une adresse bien connue de Paris : The Game. Pour réserver chez eux, c’est un peu comme pour réserver un concert de Michael Jackson, compliqué. En général, il vous faudra attendre un mois si vous voulez braquer la banque en week-end. De quoi nous intriguer.

Nous avons été contactés par “Max”, grand nom du banditisme habitué des prisons. Le physique allait avec : 1m60, 50kg et brune (oui, j’estime les poids de nos game-master). On tremblait. L’accueil se fait dans ce bel immeuble parisien, où on nous remet les plans de notre futur casse : le bureau de l’inspecteur qui l’a arrêté, qui détient le dossier de notre brute Max.

On pénètre le bureau du directeur, qui met des photos de lui plutôt que ses enfants. Charmant. La déco est sommaire mais en même temps on est chez un inspecteur de police. Le décor du braquage repose essentiellement sur la porte du coffre-fort, qui est magnifique. Tellement bien faite qu’on pourrait croire qu’elle est en métal, mais en fait, elle est en polystyrène (bon ok, elle est en bois).

L’avancement dans le temps et dans les salles donnent une réelle impression de braquage. Les énigmes peuvent être assez inédites pour certaines, un peu répétitives pour d’autres. Pareil pour les manipulations, y’a des choses vraiment sympa mais qui se répètent. Il y a de la fouille et assez bien placée.

Pour le système d’indices, c’est du classique. Par contre, il sera amené à vous faire courir. Max nous suivait attentivement et heureusement car elle nous a envoyé un paquet d’indices, elle aurait peut-être dû braquer elle-même…  Pour finir, vous aurez le droit à plusieurs surprises!

Bilan

The Game est à la hauteur de sa réputation. La salle du Braquage à la Française est une salle qui peut séduire en tout point. La fouille est poussée, les énigmes et la manipulation sont bien pensées, même si un peu répétitives. Le décor est sommaire (c’est le bureau d’un directeur, certes) mais l’énorme porte de coffre-fort fait son effet. Pour finir, l’accueil est vraiment top.

Résultat : on est sortis difficilement mais on est sortis ! Grâce également à un florilège d’indices de Max, qui voulait vraiment récupérer son dossier.

add112
– Un coffre-fort magnifique !
– Des énigmes et manipulations bien pensées et très immersives
– Une petite surprise dans la deuxième salle (on en dira pas plus!)

rounded58
– Une déco sommaire mais c’est un bureau

minus75
– Des énigmes un peu répétitives

 

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 70%
  • Fouille 60%
  • Énigmes 60%
  • Manipulation 80%
51 rue du Cardinal Lemoine, Paris 5ème
Y aller