HintHunt

Zen Room

Non, il n'y a pas de sushis offerts

Comme on n’avait pas réussi à critiquer HintHunt sur la salle du sous-marin, on s’est dit qu’on aurait plus de chances sur une de leurs deux autres salles : la Zen Room. On commence par l’accueil : cette fois, c’est moins individuel. On est 3 groupes à tenter l’aventure en même temps et du coup ils nous réunissent tous pour le brief inaugural. C’est compréhensible mais moins sympa. On fait pas nos blagues habituelles pour dire que si, on va quand même forcer quand ça marche pas.

Après, c’est parti pour 1 heure dans une ambiance japonaise. On essaye de ne pas comparer cette salle à notre précédente, mais on Nippon rien. On nous dit de bien faire attention à chaque élément du décor car certaines sont indices-pensables… Sinon, avec plus de sérieux, les décors sont réussis comme l’immersion. Les mécanismes et meubles sont adaptés au thème asiatique. La fouille est très poussée dans cette salle. Plein de petits objets dissimulés dans des endroits rigolos et pas mal de faux-indices. N’y allez donc pas avec un lumbago. Pas mal de manipulations dont une activité à taille humaine qui vous demandera un peu de temps et même pourquoi pas quelques prises de tête entre vous. Enfin on espère en tout cas. Le système de temps et d’indices est géré par écran. Mais on n’a pas eu besoin de le regarder tellement on était forts.

Bilan

Une room de qualité. Beaucoup de fouilles, pas mal de manipulation et une bonne immersion japonaise (je ne suis jamais allé au Japon mais on va dire que c’est l’idée qu’on s’en fait). Sur les salles accessibles dans la Zen Room, on pourra regretter la taille réduite d’une d’entre elles, avec notamment une activité à l’intérieur qui ne pourra être fait qu’à deux. La difficulté se situe entre moyen + et difficile -. C’est pas très joli à dire donc on dira une difficulté intermédiaire. Résultat : on a un peu changé l’équipe et ça nous a réussi : sortis en 53 minutes. On était pas peu fiers. Sauf que l’équipe à côté de nous est sortis 30 secondes avant nous.

 add112
– La déco et l’ambiance japonaise
– Une fouille difficile mais pas tordue
– Énigmes bien pensées et bon enchaînement

rounded58
– L’accueil, toujours sympathique mais moins pour le brief général. Mais ça ne dérangerait peut-être pas tout le monde.

 minus75
– La taille d’une des salles.
– Certaines énigmes pourraient sembler un peu datées, du début des escape game (quasiment le 18ème siècle)

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 60%
  • Fouille 70%
  • Énigmes 60%
  • Manipulation 60%
62 rue Beaubourg, Paris 3ème
Y aller