John Doe

La mine de Black Rock

Partez six pieds sous terre

Ils sont pas bêtes chez John Doe : avoir après résolu leur énigme de la prison en 43 minutes, ils se sont dit qu’ils allaient rappeler la même équipe. Nous voilà, 9h30 un dimanche matin, l’escape game n’a pas d’heure. Pour préserver l’anonymat de l’agent B., nous mettrons sous silence l’aventure qu’à été l’ouverture de l’agence le matin même. Cela a été notre première énigme à résoudre, aussi appelée le “keygate”. Comme quoi, créer une énigme ne demande pas toujours beaucoup de moyens.

À part ces supers blagues, on a été toujours aussi bien accueillis. L’espace d’accueil n’avait pas rapetissé donc c’est chouette. Même système que la veille : on nous remet le dossier avant l’entrée dans la mine. Alors par contre, je ne sais pas où ils recrutent leurs agents chez John Doe, car ils ont tous tendance à se faire capturer en mission. Mais pas nous!

La première salle possède une spécificité de disposition qui en fait le charme et l’intérêt des énigmes. Impossible d’ignorer ce fait si vous voulez continuer l’aventure. La décoration de cette première salle est bien réussie. Par la suite, vous pourrez également voir un autre bijou de décoration et aussi des choses plus sommaires. Mais c’est une reconstitution. Le thème de la mine de Black Rock est local puisqu’il correspond à l’ancienne mine de Lewarde, qu’on peut aujourd’hui visiter (bon apparemment c’est connu dans le grand nord mais on savait pas).

Petite mention donc pour cette thématique qui change un peu et en plus vient du coin. Contrairement à la prison de Blue Castle, l’énigme de la mine répond plus aux codes classiques de l’escape game tant au niveau de la disposition que des énigmes proposées. La fouille est assez réduite, contrairement aux manipulations classiques mais amusantes. Que ce soit pour la difficulté ou pour l’enchaînement des énigmes, cette salle est une bonne entrée en matière pour des débutants. Mais vous ne serez pas exempts de surprises. Pour finir, le système d’indices : pas celui qu’on préfère mais il faut l’avouer très cohérent dans une mine.

Bonne nouvelle pour les PMR : probablement une des premières mines accessibles en fauteuil roulant.

Bilan

2ème très bonne salle pour John Doe. Nous étions partagés au sein de l’équipe pour élire la meilleure des deux. Finalement, on s’accorde à dire que c’est deux styles différents. L’espace proposé est toujours intéressant et le décor, bien qu’inégal, est immersif.

Une fouille réduite et des manipulations amusantes, un thème qui se démarque, on est sur une salle de qualité. Résultat : on est sortis ! En 53 minutes parce qu’on sortait du lit.

add112
– Une vraie mine reconstituée fidèlement (celle de Lewarde)
– Une escape game parfait pour débutants (ou plus expérimentés d’ailleurs)
– Énigmes qui respectent parfaitement la thématique
– Un espace d’accueil et de jeu toujours aussi grand

L'escapeomètre

  • Décor / immersion 70%
  • Fouille 40%
  • Énigmes 80%
  • Manipulation 80%
6-8 rue des jardins, Lille
Y aller