[Avis] Challenge The Room – Savant fou – Escape Game Grenoble

[Avis] Challenge The Room – Savant fou – Escape Game Grenoble

Le bureau du savant fou

 

Lieu : 10-12 rue Servan, 38000 Grenoble
Niveau : difficile
Nombre de joueurs : 2 à 6

Note globale : keykeykey2key2key2

Décor/immersion : keykeykey2key2key2

Fouille : keykeykeykeykey

Énigmes : keykeykeykeypassword20 (2)

Manipulation : keykeykey2key2key2

Nous voilà pour tester une enseigne historique de la ville de Grenoble. Elle y est très bien implantée et a su multiplier son nombre de salles.
On nous installe dans des canapés dans cette spacieuse entrée, où sont disposés quelques casse-tête, qu’on a tous échoué à résoudre. Ça commençait bien.
On nous informe de notre mission : on est des journalistes  envoyés pour interviewer le professeur Dam. On arrive chez lui, il n’est même là (pas super poli le type qui invite) et la porte se referme derrière nous. On comprend vite qu’on n’est pas là à un apéro dinatoire et qu’on va pas sortir le Time’s Up avec le professeur. Putain, fait chier, on avait trop bossé les mimes.

Au premier regard, la déco de cette première salle est assez décevante. Au deuxième regard….pareil. Certains éléments sont abîmés, d’autres peu camouflés. On aurait aimé plus de soin apporté aux murs et au sol. Et par la suite? Un peu mieux. Si l’immersion générale est correcte, avec une profusion d’objets dans le thème et de classiques traces de sang aux murs, certains détails viennent ternir l’ensemble. Au final, le décor colle au thème sans être transcendant, du classique dans ce genre de thème. Petite spécificité qui a son charme : il vaut mieux éviter d’être trop grands. Si vous êtes donc joueurs de basket, évitez. A part si vous êtes un petit format de joueur, alors c’est bon.

La salle se révèle idéale si vous aimez fouiller, et trier. Si les cachettes ne sont globalement pas vicieuses, la quantité d’objets à trouver est assez conséquente. Les petits groupes de 2 ou 3 joueurs seront donc un peu plus en difficulté ici. Contrairement aux cachettes, les créateurs pourraient être, eux, un peu plus vicieux : vous trouverez également pas mal d’objets en apparence utiles, mais en fait pas du tout. Un peu comme vous.

Niveau énigmes, il y a également de quoi tenir tout un groupe en haleine. La difficulté des énigmes est assez élevée, de par le fait qu’elles soient en quantité assez importante. Vous dénicherez sûrement un grand nombre de feuilles plastifiées, pas forcément idéales pour l’immersion. Une partie sert de support à l’histoire que vous êtes en train de vivre. Les créateurs ont créé un background (ouais c’est tellement plus cool d’utiliser des mots en anglais) intéressant sur les protagonistes, que vous pouvez suivre si vous avez le temps.

Le système d’indices est le suivant : vous avez plusieurs options d’indices à choisir au début de votre partie. Illimités, 5 indices ou 0 (quasi-impossible, donc réfléchissez bien).

Bilan

Après avoir testé la très convaincante salle du trappeur de Challenge The Room Chambéry, on sort un peu déçus de cette salle.
Les décors auraient pu, selon nous, être plus poussés et plus fins. Certains éléments sont (étaient?) abîmés, notamment dans la première salle.
L’immersion générale s’en trouve donc impactée.

Sur le reste, on note une part importante de fouille, de nombreuses énigmes, quelques fausses pistes et une difficulté générale assez élevée.
Si vous aimez les Escape Game avec un peu de background, les créateurs vous permettent de suivre pendant votre aventure le récit de ce que vous voyez.

Les  add112

– Une grosse partie de fouille

Les  rounded58

– Beaucoup d’énigmes, pour beaucoup d’éléments plastifiés

Les  minus75

– Des décors maladroits, et quelques éléments abîmés.

 

Site internet : http://www.challengetheroom.fr

Prochaines disponibilités sur la salle :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>