[Avis] Breakout – Sabotage – Escape Game Cardiff

[Avis] Breakout – Sabotage – Escape Game Cardiff

Sabotage

Lieu : Unit 9A, The Brewery Quarter, Caroline Street, Cardiff, CF10 1FG
Niveau : facile
Nombre de joueurs : 2 à 5

Note globale : keykeykey2key2key2

Décor/immersion : keykeykey2key2key2

Fouille : keykeykey2key2key2

Énigmes : keykeykeykey2

Manipulation : keykeykey2key2

Après avoir balayé la France, à défaut de le faire chez nous, on s’essaye au cours d’un week-end à un Escape Game à l’étranger, plus précisément dans le pays que personne ne connait au Royaume-Uni, le Pays de Galles. Nous voilà chez Breakout (ils sont pas plus originaux qu’en France niveau noms d’enseignes).

Et l’accueil va nous donner le ton : on arrive à l’heure pile, café en mains devant la porte. On sonne et là, en une seule minute environ, la game-master nous salue, nous amène devant la room et nous fait entrer dedans. Record. Pas une seconde de pause, on ne s’assoit pas pour les consignes, très brèves. Du coup, on se retrouve comme des cons avec nos cafés dans la room. Le point positif, c’est qu’on a toujours l’air plus cool quand on réfléchit café en main. Beaucoup moins cool quand on fouille avec.

Le speech est simple : ils envoient leur meilleure équipe (faudrait voir leurs critères car on a avec nous une ado de 13 ans fan de la culture Kawaii) pour empêcher que des vilains envoient des missiles sur des gentils. Mais comme ils sont méchants mais pas tant que ça non plus, ils sont laissé des indices pour qu’on désamorce le tout. Ils sont même partis une heure avant le lancement, c’est moyen-moyen sur les consignes de sécurité chez eux.

Première impression soleil levant, une déco basique. De la moquette, des murs blancs et un plafond recouvert de tissu militaire. Attention, car ils ont laissé des pièges, certains meubles ne sont pas fixés et peuvent éventuellement vous tomber dessus. En même temps, vous êtes dans une base militaire, il faut bien prendre des risques.
La fouille est présente dans la première salle mais je n’irais pas jusque dire dissimulée. Ensuite, elle est inexistante.

Passons quand même au point fort de cette salle : les énigmes. Si ce ne sont pas les plus recherchées, elles passent tout de même bien. On y trouvera notamment quelques énigmes déjà vues sur internet. La quantité d’énigmes est assez importante et vous permettra de ne pas rester les bras croisés jusqu’à la fin. Elles mêlent même un peu de manipulation technologique.

Malgré un accueil express, la GM nous a bien géré durant notre partie. La débrief a été un peu moins court (3-4 minutes) et elle s’est montrée sympathique.

Bilan

Notre première expérience hors France n’est pas un carton, il faut l’avouer.

L’accueil est presque surréaliste par sa vitesse : pas plus de 2 minutes ne s’écoulent entre votre entrée dans l’enseigne et votre entrée dans la salle.

La salle, dans son ensemble, reste assez basique. La déco se résume à des accessoires et équipements militaires disposés. Les murs sont blancs, le sol en moquette (il faisait ça dans les bases soviétiques?). La fouille est sommaire et présente dans une seule pièce. Les énigmes sont sympathiques et présentes en grande quantité.

On a bien désamorcé les missiles, et on a conseillé aux autorités russes de compliquer un peu leur mot de passe pour leurs futurs missiles.

Les  add112

– Les énigmes (pas mauvaises et en bonne quantité)

Les  rounded58

Les  minus75

– L’accueil sans brief, ni débrief

– la déco, trop neutre

Site internet : http://breakoutcardiff.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>