[Avis] Narvik Escape Game – Queen Anne – Escape Game Aix-en-Provence

[Avis] Narvik Escape Game – Queen Anne – Escape Game Aix-en-Provence

Queen Anne’s Revenge

Lieu : 2 boulevard Carnot, 13100 Aix-en-Provence
Niveau : facile
Nombre de joueurs : 3 à 6

Note globale : keykeykey2key2

Décor/immersion : keykeykey2key2

Fouille : keykeykeykey2key2

Énigmes : keykeykey2key2

Manipulation : keykey2key2key2key2

 

 

Bye bye Marseille, bonjour Aix ! Une jolie petite ville qui nous fait un peu penser à Paris, avec un peu plus de soleil mais moins d’escape game : on peut pas tout avoir! Deux au compteur, et on commence ici par Narvik (on est déjà un peu intrigués par le nom).

Notre petite équipe (deux champions et un novice) est accueillie par Nadja, la big boss. On sent tout de suite en arrivant qu’on n’est pas dans une multi-nationale de l’escape, l’accueil est très chaleureux et personnalisé. Nadja nous reçoit comme elle recevrait des invités chez elle. Mais on n’a quand même pas été forcés de retirer nos chaussures ! Cet escape game est très différent de tout ce qu’on a pu faire ailleurs. L’accueil, comme le jeu, ont une dimension familiale. D’ailleurs, Nadja exploite ses filles et son mari, on est à deux doigts d’appeler la DASS 😉 !

Venons en au jeu. Nous devons aujourd’hui aider la reine d’Angleterre à se venger de Barbe Noire. On aurait préféré Elisabeth 2 qui se venge de Lady D. mais bon on est au 18ème siècle. La salle est donc décorée autour de ce thème maritime/piraterie avec de vieux meubles et des bibelots divers. Le décor est joli et en accord avec le thème mais n’est pas suffisamment poussé, l’immersion n’est donc pas au top.

De la fouille en quantité raisonnable et des énigmes se succèdent afin d’ouvrir coffres et cadenas. Nous avons été très étonnés sur certaines énigmes, de devoir tâtonner au hasard. Pour être plus clair, parfois on trouve les chiffres qui vont nous permettre d’ouvrir un coffre mais il n’y a aucune indice présent dans la pièce pour nous donner l’ordre, ce qui nous laisse plusieurs combinaisons possibles. La game master doit donc intervenir de nombreuses fois pour nous aider, non pas parce qu’on ne trouve pas mais parce qu’il n’y a pas d’indice dans la pièce.

ATTENTION SPOILER ! Une cachette inattendue crée une bonne surprise. L’intérieur n’est que peu décoré, c’est dommage. On regrette la présence d’une vraie deuxième salle.

Bilan

Un escape game « familial » qui peut plaire à un public découvrant le concept, mais que l’on recommandera moins à des gros joueurs. Un joli décor qui plaira aux enfant, qui pourrait être davantage poussé. En revanche un excellent accueil réellement personnalisé. On regrette l’absence d’activités de manipulation ainsi que le côté trop aléatoire des énigmes, et donc l’intervention obligatoire du game master. En revanche, la game master est bien dans son rôle et apprécie beaucoup cette interaction obligatoire avec les joueurs. C’est un parti pris!

Les  add112

– un accueil hyper chaleureux et personnel, comme à la maison!

Les  rounded58

– le game mastering, à la fois de qualité mais trop présent à notre goût.

– le lieu, où manque une vraie deuxième salle et où les décors pourraient être plus aboutis.

Les  minus75

– les énigmes laissant trop de part au hasard.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>